Accueil > Tous les numéros > Numéro 62 > A L’HOMME DE PAROLES , POUR CHEIKH HAMIDOU KANE



A L’HOMME DE PAROLES , POUR CHEIKH HAMIDOU KANE
impression Imprimer

Ethiopiques numéro 62
revue négro-africaine
de littérature et de philosophie
1er semestre 1999

Auteur : Dieynaba SOW

A l’homme de paroles,
A l’homme des récits,
A celui qui a écrit l’Aventure Ambiguë,
Au gardien des Temples.

j’ai vu un peuple s’unir
Par vos paroles,
Un égaré retrouver son chemin.
Par vos mots un malade est guéri.

Par vos paroles encore,
J’ai vu un vieillard rajeunir.
Toujours encore par vos paroles,
Un monde nouveau existe.
Un monde fait de bonheur et de paix

J’aimerai que le peuple d’Afrique
Entende vos mots,
Car ils apportent la joie.

Par vos paroles encore,
Un blanc a su ce que valait un Noir.

A Cheikh Hamidou Kane,
Celui qui a clarifié notre route.
A Cheikh Hamidou
Qui défend par le biais de la poésie les opprimés.
Vos mots qui sont source de savoir,
Vos mots pleins de tendresse.
C’était pour moi un honneur de toucher votre main.
Je ne pensais pas qu’un jour j’approcherai
Celui qui a sauvé des vies par ces écrits.
Celui qui a accompli tant d’exploits.

S’il y a un meilleur aujourd’hui,
C’est vous le meilleur.
S’il y aura un meilleur demain,
Ce sera grâce à cet homme,
Un homme de vertu,
Un homme de parole.

Tous les papiers du monde
Ne me suffiront pour faire vos éloges.
Moi qui admirais cet homme,
Moi dont vos écrits ont rendu ambitieuse.

J’avais eu la chance de toucher
Ne serait-ce que la paume de votre main.
C’est avec plaisir que je dirai que le hasard fait
Bien les choses.

Vous qui avez écrit le français de France,
Vous qui nous avez appris à aimer la langue de Molière.
A vous Cheikh Hamidou Kane,
L’Auteur,
A vous Cheikh Hamidou Kane,
Le détenteur de vérité.

Chaque jour, je prierai au Bon Dieu
De vous accorder une longue vie,
Afin de continuer à nous éduquer
Et à nous instruire par vos mots.





Site réalisé avec SPIP avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie