Accueil > Tous les numéros > Numéro 61 > LA TROISIEME RIVE DE LA RIVIERE



LA TROISIEME RIVE DE LA RIVIERE
impression Imprimer

Ethiopiques n°61
revue négro-africaine
de littérature et de philosophie
2e semestre 1998
1948-1998
Cinquantenaire
de la l’Anthologie
de la nouvelle poésie nègre et malgache
de langue française
de Léopold Sédar Senghor

Auteur : René DEPESTRE

Ma main droite est le midi,
ma main gauche annonce le soir.
La rivière emmène mes travaux
vers la troisième rive
de son cours sans consolation.
Je descends le fleuve du temps :
mon oeil gauche et mon oeil droit
sont les frères jumeaux de la lune ;
la vieille terreur de l’enfance
rejoint mon ombre au soleil.
Je suis l’aigle de ma propre mort.
J’habite en roi le vieux démon qui danse
le rap en riant sur ma tombe.
La vie change soudain de cheval
dans le courant dernier de ma poésie.





Site réalisé avec SPIP avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie