Accueil > Tous les numéros > Numéro 61 > UNE PLENITUDE D’AMOUR



UNE PLENITUDE D’AMOUR
impression Imprimer

Ethiopiques n°61
revue négro-africaine
de littérature et de philosophie
2e semestre 1998
1948-1998
Cinquantenaire
de la l’Anthologie
de la nouvelle poésie nègre et malgache
de langue française
de Léopold Sédar Senghor

Auteur : Kama KAMANDA [1]

Aimons-nous pour l’éternité,
La vie surgit du coeur
Porté par le don des choses
Qui durent au travers des jours.
Le vent voltige, l’amour, corps divin, l’habite.
Amour, ô soleil de l’âme rêveuse d’immortalité !
La flamme de l’imaginaire est née !
L’aube est devenue une floraison de l’écriture !
Est-il temps d’aimer ?
Les mers sont vastes comme nos visions !
Et l’esprit vieillissant de promesses
Se profile dans l’impasse aux abords du doute,
Tandis que les songes fleurissent
Avec le spectre du bonheur !
Les terres vierges aspirent aux semences invisibles
Quand les essences dans nos coeurs
Remontent le fleuve des origines !
Ô sang des offrandes, dépossède nos solitudes
De l’angoisse des lendemains !


[1] Poète, écrivain congolais




Site réalisé avec SPIP avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie