Accueil > Tous les numéros > Numéro 48-49 > MASSA MAKAN DIABATE : LE GRAND CONTEUR EST MORT



MASSA MAKAN DIABATE : LE GRAND CONTEUR EST MORT
impression Imprimer

Ethiopiques n°48-49
revue trimestrielle de culture négro-africaine
Hommage à Léopold Sédar Senghor
Spécial les métiers du livres
1e et 2e trimestre 1988- volume 5 n°1-2

Auteur : Fondation Senghor

Sa mort nous est parvenue, brutale et inattendue. Nous venions de lui envoyer, par la poste, il y a à peine une semaine, de belles photos de la cérémonie qui l’honorait au mois de juin dernier, à Dakar. Le Malien Massa Makan DIABATE, le Grand Romancier, auteur de la « TRILOGIE DE KOUTA » s’en est allé à l’audelà. Lauréat 1987 du « Grand Prix Littéraire International de la Fondation Léopold Sédar Senghor », couronné à travers les trois œuvres de la Trilogie de Kouta que sont : le Lieutenant de Kouta, le Coiffeur de Kouta, le Boucher de Kouta et son dernier roman l’« Assemblée des Djinns », DIABATE a porté en lui, comme de tout temps, la Tradition qu’il dit, parle et chante avec tant de bonheur. Issu d’une famille de traditionaliste, DIABATE est diplômé de Sociologie et de Sciences politiques, Docteur en Histoire, ancien fonctionnaire international, ancien Directeur de l’Information du Mali. Très connu au Sénégal, DIABATÉ a en fait créé au Sénégal, une partie de son œuvre romanesque. Au total son œuvre littéraire compte une douzaine de titres : poèmes, récits épiques, pièces de théâtre, romans. DIABATE a obtenu le Grand Prix Littéraire de l’Afrique Noire (1971), le Prix du concours théâtral interafricain (1970). Son Anthologie de la Musique malienne a obtenu le prix Edison. Voici donc parti, ce Grand Auteur au style plein de rire, d’ironie et d’humour, un style simple et direct qui cherche à sauver le spécifique de la Tradition. Que koras et balafons t’ac­compagnent, Massa Makan DIABATE, jusqu’à la demeure des Justes et des Cœurs purs !





Site réalisé avec SPIP avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie