impression Imprimer

Ethiopiques numéro 5 janvier 1976
revue socialiste
de culture négro-africaine

Poèmes d’Afrique nouvelle

« ETHIOPIQUES » poursuit la présentation de jeunes poètes sénégalais dont les œuvres figurent dans une Anthologie à paraître aux « Nouvelles Editions Africaines »

Auteur : Amadou Seck

Moi

Je suis Amadou
Fils de Yandôl de Yakam
Je suis Lébou
Je viens de N’Doukhoura
Le village de Dialaw
Je suis Amadou
Mon cœur est souffle des morts
Je suis Lébou
Mon thiossane est mémoire des hommes
Je suis Amadou
Descendant de Yagui N’Déguiss
Je suis thiossane
Descendant de Awa Kadam
Aram Kadam, Marème Kadam
Cette dernière mon aïeule
Je suis Amadou
Je suis fils de Saltigué
Je suis descendant de Guélowar
Je suis Amadou
Je suis enfant de N’Doukhoura
Je suis du Sénégal
Walo, Sine, Baol
Cayor N’Doukhoumahour-Diéré
Le N’Doukhoura de mon Dialaw
Je suis Amadou
Je suis enfant d’Afrique
Je suis noir je suis ébène
Mon sourire est clarté des soleils
Ma voix est source des nuits
Je suis culture
J’écris et plains
J’écris et rythme
Oui je rythme et chante
Je chante et danse
La danse dense de mes ancêtres
La danse habile de mes femmes
La danse mémoire de mes souffles
Je suis Lébou
Ombre de Baye-Damel, mémoire de l’Afrique.





Site réalisé avec SPIP avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie