Accueil > Tous les numéros > Numéro 86 > SENEGAL, RIVAGE DE L’ART



SENEGAL, RIVAGE DE L’ART
impression Imprimer

Ethiopiques n°86.
Littérature, philosophie et art
Demain l’Afrique : penser le devenir africain 1er semestre 2011

Auteur : Mangoné SECK

En hommage aux Citoyennes et Citoyens sénégalais en ce cinquantenaire de l’Indépendance

« En art, ce qui se réclame du réel ne se réfère jamais à lui seul » (André Malraux, L’Homme précaire et la littérature

Sénégal, rivage de l’Art, rivage de rythmes,
havre de chants, de grâce et d’élégance,

Tu es Sunugaal à la proue de sagesse qui avance _ vers l’Océan et l’Universel,
vers le Monde et l’Avenir,
car tu es créateur, sondeur des horizons, _ quêteur de sources et de ressources, _ ô rêve de gloire et de beauté !...

Tu vibres d’inspiration et de songes en cadence sous le soleil
comme sous la lune, bien bercé que tu es
par les doux vents chanteurs, aux murmures marins !
Tu es danses et mélodies, Ô terre
des sources multiples qui fécondent l’esprit !

Tes tamtams et tes kôras, tes balafongs et tes riitis
sont succulence et fécondité, joie d’être et de vivre !...
Sénégal, Sunugaal, notre régal d’idéal,
terre de paix et d’espérance,
chante et rêve sous les alizés, danse et songe face à l’océan,
le vaste océan qui rafraîchit tes ardeurs !
Chante et résiste à l’harmattan,
l’harmattan de tes vives passions.
Soulève-toi comme une vague,
recueille les idées de tes flots renaissants,
inonde et féconde la grève de l’Histoire !

Et que mon poème, rêve de berceuse à la fraîcheur de brise bleue,
te berce, te salue,
et fasse bien fleurir la splendeur de ton nom !





Site réalisé avec SPIP avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie