Accueil > Tous les numéros > Numéro 53 > LE GENERAL IDRISSA FALL NOMME DIRECTEUR GENERAL



LE GENERAL IDRISSA FALL NOMME DIRECTEUR GENERAL
impression Imprimer

Ethiopiques numéro 53
revue semestrielle
de culture négro-africaine
1er semestre 1991
Hommage à Senghor
Forum d’Asilah (Maroc)

Auetur : La Rédaction

Le Général Idrissa Fall, qui vient d’être nommé à la tête de la Fondation L.S. Senghor, est un officier de carrière sorti de l’Ecole Militaire de Saint-Maixent (France) en juin 1954.
Il sert d’abord comme officier dans l’Armée française avant de rejoindre les Forces armées sénégalaises dès l’independance du pays en 1960.
De 1960 à 1962, il assure les fonctions d’aide de camp du Premier Président de la République du Sénégal, Léopold Sédar Senghor.
Il est ensuite chargé de mettre en place et de commander le groupement des commandos (1962-1964).
De 1964 à 1966, il est à nouveau aide de camp du Président de la République, fonctions qu’il cumule avec celles de chef du cabinet militaire du Chef de l’Etat.
De 1966 à 1969, il assure, successivement, le commandement des zones militaires Sud et Nord.
En 1970, il retourne en France, à l’Ecole militaire de Paris, où il obtient le Brevet de l’Ecole d’Etat Major. Il reprend ensuite le commandement de la zone militaire Nord avant d’être nommé, en 1972, Chef d’Etat Major général des Armées.
Quelques années plus tard, il entame une carrière d’officier-général en étant promu :
- Général de Brigade en 1975 ;
- Général de Division en 1977 ;
- Général de Corps d’Armée en 1982.
En septembre 1984, après douze années passées à la tête des Armées sénégalaises, le Général Idrissa Fall est nommé Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Sénégal auprès de la Cour de Saint Jame’s (Royaume-Uni de Grande-Bretagne).
Sur le plan universitaire, le Général Idrissa Fall est titulaire de la licence et du Certificat de Maitrise en Histoire de l’Universite de Dakar, ainsi que du Diplôme d’Etudes Approfondies de l’Université de Paris I (Sorbonne).
Il prépare actuellement une these de Doctoral d’Histoire sur le sujet suivant : « Le Soudan occidental du 16e au 19e siecle : Politique et Stratégie ».
Il est membre de :
- l’Institut d’Histoire des Relations internationales contemporaines de Paris (23, Quai Conti) ;
- l’Intemational Institue for Strategic Studies (IISS) de Londres (23 Tavistock Saint-London WC2 7NQ).
Le Général Idrissa Fall est titulaire des décorations suivantes :

SENEGAl :

- Grand Croix de l’Ordre National du Lion
- Grand Croix de l’Ordre du Mérite


ETRANGERES

FRANCE :

Grand Officier de la Légion d’Honneur
Grand Officier de l’Ordre National du Mérite
Citation à l’Ordre de la Division (Armée française)

ROYAUME-UNI :


MBE (Member of the British Empire) GCVO (Grand Croix Victorian Order)

GAMBIE :

Grand Commandeur de l’Ordre National

Il a été décoré par plusieurs autres pays dont :
- l’Arabie Saoudite
- l’Allemagne Fédérale
- la Belgique
- le Bénin
- la Corée du Nord
- l’Ethiopie
- l’Italie
- le Japon
- le Libéria
- Madagascar
- la Mauritanie
- la Tunisie
En 1991, admis à la 2e section (Cadres de réserve), le Général Idrissa Fall quitte, sur sa demande, ses fonctions d’ambassadeur.
Il est alors appelé à diriger une organisation non gouvernementale à vocation culturelle : la Fondation Léopold Sédar Senghor.





Site réalisé avec SPIP avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie