Accueil > Tous les numéros > Numéro 15 > « LA TORCHE DE RESINE PORTEE »



« LA TORCHE DE RESINE PORTEE »
impression Imprimer

Ethiopiques n°15
revue socialiste
de culture négro-africaine

Auteur:Léon-Gontran DAMAS

En hommagae à Léon-Gontran Damas récemment disparu, compagnon de Senghor et de Césaire aux premières années de la Négritude, « ETHIOPIQUES », publie ici un poème inédit de l’écrivain guyanais.

LA TORCHE DE RESINE PORTEE

LA TORCHE DE RESINE
portée à bras d’homme
ouvrant la marche
dans la nuit du marronnage
n’a jamais cessé
à dire
vrai
d’être
ce flambeau
transmis d’âge en âge
et que chacun
se fit fort de rallumer
en souvenir de tant et tant de souvenirs.





Site réalisé avec SPIP avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie