Accueil > Tous les numéros > Numéro spécial 70ème anniversaire du Président L. S. Senghor > POEME POUR LE 70ème ANNIVERSAIRE DE L. S. SENGHOR



POEME POUR LE 70ème ANNIVERSAIRE DE L. S. SENGHOR
impression Imprimer

Ethiopiques numéro spécial
revue socialiste
de culture négro-africaine
70ème anniversaire
du Président L. S. Senghor
novembre 1976

Auteur : Alain BOSQUET

A ceux qui ne comprennent pas la poésie
Tu réponds par un fleuve
Et je t’envoie un fleuve
Pour leur parler de rive et d’écume très verte
A ceux qui ne comprennent pas l’amour
Tu réponds par la jeune antilope
Et je t’envoie une antilope
Pour leur parler d’herbe très rousse et de rosée
A ceux qui ne comprennent pas le jour la nuit
Tu réponds par la jeune antilope
Par la chute parfois d’une étoile
Et je t’envoie la nuit sans fin de tous nos rêves
Pour leur parler d’un ciel
Que nous habiterons
A ceux qui ne comprennent pas la paix
Tu réponds par tes mille musiques
Et je t’envoie une musique
Pour leur parler comme une flûte
Et un tambour
Et un pipeau
Et cent guitares
Qui deviendront des tournesols
Et des crânes paisibles.

30 septembre 1976





Site réalisé avec SPIP avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie