Accueil > Tous les numéros > Numéro 29 > ROWIN NARRAIDOO



ROWIN NARRAIDOO
impression Imprimer

Ethiopiques numéro 29
revue socialiste
de culture négro-africaine
février 1982

I

Des larmes sur les rives des îles
Je les rejette sur la terre des hommes
Le cœur déchiré pour une cause
Personne ne me voit en sanglots
Je suis l’Océan Indien
Ont fui mes lagons
Ces belles langoustes
On n’en trouve que dans les musées
Pirates de mer
dansant le ballet
Dans les eaux des autres
Marchands de canons en navette
Anges de la mort en tournée
J’avale de force
On m’étouffe à coup de déchets
Je ne rêve pas
Je vois clairement
Eruption de sang
Mer rouge
Sable rouge
Corail rouge
Plus vifs que le flamboyant

II

Couleur de Vie
Couleur enflammée
Couleur qui rend aveugle
Le sang des âmes
La gaffe de tout le monde
La faille des êtres
Personne n’est épargné
Pas de rescapé
Tous pris dans le filet
Tous périront !
Nature enragée
Tout se renverse
Rien ne se tient
Tout glisse et tombe
Rien que des cris, des cris...
Cris de honte
Cris de vouloir survivre
Cris de culpabilité
Tout est abîmé
Tout a disparu
Il ne reste rien
Plus personne pour recommencer la vie
Plus personne pour enterrer l’erreur.





Site réalisé avec SPIP avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie