Accueil > Tous les numéros > Numéro 61 > Sur l’anthologie



2. Sur l’anthologie
- SENGHOR, LA POESIE ET LA LIBERTE
   > Par Moustapha Tambadou
- L’ANTHOLOGIE DE LA NOUVELLE POESIE NEGRE ET MALGACHE ET L’ECOLE, D’HIER A AUJOURD’HUI
   > Par André-Marie DIAGNE
- L’APRES GUERRE, LANTHOLOGIE DE SENGHOR ET LA PREFACE DE SARTRE
   > Par Lilyan KESTELOOT
- L’ANTHOLOGIE DE LA NOUVELLE POESIE NEGRE ET MALGACHE (1948) DE LEOPOLD SEDAR SENGHOR ET LA JEUNSSE AFRIACINE DE L’EPOQUE
   > Par Cheikh Aliou Ndao
- Et VINT L’ANTHROPOLGIE, MAIS D’ABORD...
   > Par Jacqueline Lemoine
- L’ANTHROPOLOGIE DE 1948 : UN COUP DE TONNERRE QUI NE FINIT PAS
   > Par Amadou Lamine SALL
- SENGHOR ET UN POETE L’ANTHROPOLOGIE:LE POEME LIMINAIRE D’HOSTIES NOIRES ET SON DÉDICATAIRE
   > Par Amadou LY
- DES PHARES QUI ONT ECLAIRE LA MARCHE DE L’HOMME NOIR VERS LA LIBERTE
   > Par Moustapha Tambadou
- SUR « ORPHEE NOIR » DE JEAN-PAUL SARTRE
   > Par Rokhaya Oumar Diagne
- ORPHEE NOIR SATRE AVANT LA COULEUR
   > Par Philippe Gouët




Site réalisé avec SPIP avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie